Supris que je suis

juin 18, 2012

À la faveur du téléchargement d’une app sur mon iPad, je redécouvre que j’ai bloggué ici pendant quelques mois il y a six ans. Et le pire, c’est qu’en relisant les quelques textes que j’ai commis à l’époque, je n’ai éprouvé aucune gêne. Pour être honnête, j’ai même trouvé que certaines phrases étaient pas mal troussées et que quelques idées avaient vaguement survécues vaillamment au temps qui passe. Bref, rigolo.