Sujet cher au coeur de mon camarade et néanmoins ami Adam Kesher, la question de « l’influence » des bloggeurs est sur les lèvres des communicants de tous poils (et des non-communicants, car, comme vous l’aurez sans doute pratiqué/remarqué, la comm’ est un des rares sujets sur lequel tout le monde à une opinion. Mais je digresse…).

Pas plus tard que ce matin, lors d’une conférence ma foi sans grand intérêt, les différents intervenants ont essayé de convaincre l’assistance de l’influence de cette nouvelle catégorie d’être humains que semblent être les bloggeurs.

Argument choc : la notoriété. Ainsi, le blog de Dominique Strauss-Kahn ou de Michel Edouard Leclerc seraient bigrement influents, car ils émanent de personnalités déjà dotées d’une aura médiatique considérable. Quand à Loïc Le Meur, n’en parlons pas, vu le trafic qu’il génère, c’est un incontournable…

Amis de la vieille garde, convenez avec moi que la notoriété ne confère pas l’influence et que la visibilité ne confère pas la crédibilité. N’importe quel BTS MarCom aura découvert ça par lui-même au bout de deux mois de stage chez TBRODDBDO&Fils.

Sujet de dissertation : pourquoi vais-je probablement suivre les conseils d’Engadget pour acheter mon prochain téléphone mobile mais pas ceux de Michel-Edouard Leclerc pour acheter mes prochains steaks hachés ?

Vous avez l’éternité pour répondre. Ou presque.

Publicités

Lou ravi

octobre 5, 2006

C’est trop con, mais c’est trop bon : Loique Jemeur a ouvert son blog.

Moi le premier. C’est pour ça que je me tais. Ca peut encore changer. Vais voir.